Anne Hidalgo prévoit de porter plainte contre Fox News suite à l’affaire des No Go Zones

Anne Hidalgo a annoncé sur CNN qu’elle prévoit de porter plainte contre une autre chaine de télévision américaine : Fox News. La Maire de Paris a en effet jugé les propos tenus par la chaine d' »insultants » vis à vis de la capitale. Fox News aurait en effet affirmé que Paris comportait des « no-go zones », des zones de non droit, contrôlées par la population musulmane. Des informations mensongères, bien sûr,  à propos desquelles Fox News s’est finalement rétracté.

Des informations mensongères issues de la chaine Fox News à l’origine de la plainte d’Anne Hidalgo

Il semblerait que les attentats perpétrés en France il y a presque 15 jours aient fortement influencé les médias américains, et tout particulièrement Fox News. La chaine américaine aurait en effet affirmé à ses téléspectateurs que des zones de non droits (« no-go zones » anglais) existeraient à Paris. Selon la chaine, les musulmans auraient pris le contrôle de ces zones, et interdiraient aux non-musulmans d’y pénétrer. Fox News a dépeint des quartiers en feu, où la violence fait rage, avec les vidéos des conflits de 2005 à l’appui. Des propos insultants selon Anne Hidalgo, qui s’est exprimée sur la chaine CNN, expliquant qu’elle prévoit d’ailleurs de porter plainte contre FoxNews.

hidalgo plainte fox news  3

Image : birmingham.studentbeans.com

 

Les propos de Fox News révélés par Le Petit Journal

Le Petit Journal figure parmi les premiers médias français à avoir révélé les propos de la Fox au public, non sans une pointe d’indignation. Yann Barthès est allé jusqu’à communiquer l’adresse mail de la directrice de communication de Fox News, afin de que les téléspectateurs et les internautes lui envoie massivement le mail suivant, relayé par les réseaux sociaux : « Verify your information, you are wrong about thé no go zones in France ». La Fox News a finalement fini par s’excuser publiquement via un communiqué, le week end dernier.

hidalgo plainte fox news

Image : jhdgroup.net

 

Source : Le Parisien

 

 

Partager >>