Apologie du terrorisme : Un enfant de 8 ans au commissariat

Au commissariat de Nice, un enfant de 8 ans vient d’être entendu dans le cadre d’une audition libre pour apologie du terrorisme ce mercredi 28 janvier. Le 8 janvier dernier, au lendemain des attentats de Paris, il avait déclaré « Je ne suis pas Charlie, je suis avec les terroristes ».

Après la vague d’attentats qui a touché la France début janvier, on assiste à une multiplication des procédures pour apologie du terrorisme et plusieurs dizaines de condamnations ont été prononcées. Mercredi 28 janvier, c’est le cas d’un enfant de 8 ans qui suscite des interrogations après qu’il a été entendu au commissariat de Nice pour apologie du terrorisme.

L’enfant a été entendu dans le cadre d’une audition libre et c’est désormais au parquet de Nice de se prononcer en faveur ou non de la poursuite à donner à l’affaire. Il aurait, le 8 janvier dernier, refusé de participer à la minute de silence organisée par son école et aurait déclaré « Je ne suis pas Charlie, je suis avec les terroristes ».

L’enfant ne sait pas ce qu’est un terroriste

Étant donné le contexte, le directeur de l’établissement a décidé de signaler les faits à la police. Si la police assure qu’aucune plainte n’a été déposée, ce n’est pas la version de l’avocat de l’enfant, Me Sefen Guez Guez, qui indique que la direction de l’établissement a bien déposé une plainte contre l’élève, une situation qu’il juge « absurde ». Il précise: « l’enfant est poursuivi pour apologie d’acte de terrorisme. C’est écrit noir sur blanc sur le PV que j’ai signé ».

Me Sefen Guez Guez est à l’origine de la médiatisation de cette affaire qu’il a relayé sur les réseaux sociaux et dont les internautes se sont rapidement emparés. Suite à l’audition de l’enfant, le directeur départemental de la sécurité publique a estimé que « Visiblement, l’enfant ne comprend pas ce qu’il a dit. On ne sait pas où il est allé chercher ses propos ». L’audition a révélé que la signification du mot terrorisme était inconnu de l’enfant.

Partager >>