Croissance française : 0,4% en 2014, d’après l’Insee

L’Insee publie ce vendredi matin ses premières estimations de la croissance de la France. Elle constate une progression de 0,4% pour l’année 2014 malgré un ralentissement économique au quatrième trimestre. Ces chiffres sont globalement conformes aux attentes qu’avait le gouvernement.

Vendredi 13 février, l’Insee fait part de ses premières estimations quant à la croissance française. Elle indique pour 2014, une croissance moyenne de 0,4%, soit la même qu’en 2013.

Elle précise que le troisième trimestre a enregistré une augmentation de 0,3% mais que le quatrième trimestre a été une période de ralentissement puisque seulement 0,1% de progression du produit intérieur brut a été constaté. Le ministre des Finances, Michel Sapin, a estimé que ces résultats, bien qu’« encourageants » sont encore « trop faibles ».

La croissance repart, mais pas les créations d’emplois

Le chiffre de 0,4% ne permettant pas d’avoir un impact réel sur le taux de chômage en France. Pour les économistes, en deçà de 1,5% de croissance, il n’y a pas de conséquence sur l’emploi alors que, pour le ministre des Finances, ce seuil est revu à la baisse et est estimé à 1%.

Toutefois, Michel Sapin se montre optimiste et considère que « les conditions sont réunies pour permettre un redémarrage plus net de l’activité en 2015 ». Le gouvernement s’est fixé l’objectif de 1% de croissance pour 2015 et le ministre des Finances a indiqué que « les derniers signaux économiques sont encourageants et confortent notre prévision de croissance de 1% en 2015 ».

Les estimations publiées par l’Insee mettent aussi en évidence un ralentissement notable des investissements en France avec un recul de 1,6% pour l’année 2014. L’Insee considère que c’est principalement la consommation des ménages, en baisse de 1,6%, qui est à l’origine de ce manque d’investissement.

Partager >>