Plus de 60 personnes tuées lors d’un attentat dans une mosquée au Pakistan

Un groupe pakistanais affilié à l’Etat islamique a tué plus de 60 personnes dans un attentat perpétré contre une mosquée chiite. Il s’agit d’un des attentats les plus meurtriers connus au cours de ces dernières années.

Plus de 60 personnes ont perdu la vie ce vendredi

L’engin explosif a dévasté une salle de prière, dans la ville pakistanaise de Shikarpur, alors que se tenaient les prières hebdomadaires du vendredi. Le bâtiment a été en parti détruit, touchant environ 400 personnes. Saqib Ismail Memon, chef de la police de la ville dans la province de Sindh, a déclaré qu’il était difficile de savoir si l’explosion a été causée par un kamikaze ou un dispositif posé dans le bâtiment.

Le dispositif en question a causé une énorme explosion, ressentie à des kilomètres aux alentours. Il a engendré la mort de 60 personnes et a causé l’effondrement d’une partie du bâtiment.

Selon des témoins, les gens ont essayé de creuser frénétiquement, fouillant les décombres tandis que d’autres ont été transportés à l’hôpital dans des voitures et les pousse-pousse.

«La région est parsemée de chair et de sang et il sent la viande brûlée, les gens crient les uns les autres … c’est le chaos», a déclaré un témoin,  selon le site The Guardian.

Photo : dailyherald.com

Photo : dailyherald.com

L’attentat revendiqué par un groupe militant sunnite

Mohabbat Ali Bablani, un résident de Shikarpur, dit quatre de ses cousins, âgés entre 30 et 40 ans, ont été tués dans l’explosion tandis que son ami avait perdu cinq enfants, tous âgés de moins de 13 ans

Fahad Marwat, porte-parole d’un groupe militant sunnite appelé Joundallah, a déclaré à Reuters qu’ils avaient ciblé l’immeuble parce que les chiites « sont nos ennemis ».Jundullah a été liée à un certain nombre de grandes attaques, y compris l’attentat suicide d’une église dans la ville de Peshawar en 2013 qui a tué environ 80 chrétiens.

 

Source : The Gardian

Partager >>