Pollution : Ségolène Royal souhaite le retour de la pastille verte

La ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, annonce ce mercredi 4 février, un certain nombre de mesures destinées à lutter contre la pollution. Elle propose notamment la mise en place d’un certificat alloué aux véhicules propres et souhaite inciter fiscalement les Français désireux de se procurer une voiture électrique ou encore hybride.

Dans le cadre de la transition énergétique et à l’issue de la Conférence environnementale 2014, le gouvernement a établi une feuille de route visant à réduire l’impact environnemental de la France en terme de pollution et de consommation énergétique.

Cette feuille de route sera détaillée cet après-midi par le Premier ministre, Manuel Valls, mais Ségolène Royal, la ministre de l’Écologie révèle dès ce matin quelques mesures faisant partie de ce vaste projet. En ligne de mire, elle souhaite lutter contre la pollution de l’air et plus particulièrement la pollution aux particules fines. Pour cela, elle juge « efficace » un alignement du prix du diesel sur celui de l’essence, mais indique cependant qu' »on ne peut le faire du jour au lendemain ».

10 000 euros de prime pour l’achat d’une voiture électrique

Plus concrètement, la ministre de l’Écologie envisage de mettre en place « un certificat vert » pour les véhicules les moins polluants. Les voitures électriques ou hybrides devraient bénéficier de cette distinction « avant l’été » 2015 et ce « certificat de qualité de l’air » permettra d’identifier les véhicules propres.

L’autre mesure annoncée est une incitation financière destinée aux automobilistes désireux de se procurer un véhicule électrique. Une prime de 10 000 euros pourrait être accordée à ceux qui veulent se débarrasser de leur voiture polluante.

L’ensemble des mesures mises en place par le gouvernement dans le cadre de la transition énergétique du pays sera dévoilé de façon plus complète par le Premier ministre, Manuel Valls dans le courant de la journée. Il indiquera les démarches qui seront mises en oeuvre par la France afin de réduire son impact écologique et environnemental.

Partager >>