L’adjointe au maire, Anne-Pernelle Richardot, porte plainte pour menaces

L’adjointe au maire de Strasbourg, également conseillère régionale, Anne-Pernelle Richardot, vient de déposer une plainte suite à une série de menaces faite à son encontre via les réseaux sociaux.

Victime de menaces qu’elle juge inquiétantes, l’adjointe au maire de la ville de Strasbourg a porté plainte. Des menaces, faites par le biais des réseaux sociaux, ont été publiées il y a plusieurs semaines et font suite à d’autres propos du même type proférés à l’encontre de Philippes Bies, député PS.

Ces nouvelles menaces ont fait l’objet d’une page Facebook nommé « Le mur des c..s d’Alsace » et sont le fruit d’opposants à la réforme territoriale qui reprochent aux autorités leur manque d’opposition à ce projet. Rappelons que la réforme territoriale en question a pour objectif de fusionner les régions existantes au profit d’une région plus vaste réunissant l’Alsace, la Lorraine et la Champagne-Ardenne.

La réforme territoriale divise l’Alsace

Insultes, menaces de mort et autres propos dégradants ont donc été proférés à l’égard de Anne-Pernelle Richardot qui réagit aujourd’hui en déposant plainte.

Par un communiqué officiel, la mairie de Strasbourg a indiqué que: « Une plainte pour insultes et menaces a été déposée afin que les responsables soient sanctionnés au plus vite ». Le maire de la ville, Roland Ries, a également affiché son soutien et a commenté cette décision en estimant que: « Ces pratiques sont tout simplement inadmissibles dans une démocratie comme la nôtre et je les condamne fermement ».

Anne-Pernelle Richardot rejoint le député PS, Philippe Bies, qui a également porté plainte courant décembre pour des faits similaires. Ajoutons que d’autres responsables politiques sont concernés par les menaces et insultes proférées via cette page Facebook. C’est notamment le cas de plusieurs personnalités de l’UMP comme Philippe Richert, le président de la Région.
À l’heure actuelle, une enquête a été ouverte pour « menaces de crimes ou délits contre une personne ou des biens chargés d’une mission de service public ».

Partager >>